AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les indignés marchent sur Washington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OmbreBlanche
________________
________________
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 13/09/2010
Age : 43
Localisation : GPS intégré
Emploi/loisirs : Gonfleur de bouillottes au Bangladesh
Humeur : Mondaine

MessageSujet: Les indignés marchent sur Washington   Ven 7 Oct 2011 - 15:36

> Après New York, Boston et Chicago, la grogne des Américains s'étend à la capitale.



Le mouvement de contestation Occupy Wall Street s'étend à Washington.

http://www.lepoint.fr/monde/les-indignes-marchent-sur-washington-07-10-2011-1381829_24.php?xtor=EPR-6-[Newsletter-Quotidienne]-20111007

Après New York, Boston et Chicago, les manifestations contre les excès de la finance gagnent la capitale américaine. Pour ce premier rassemblement, jeudi à Washington, le rendez-vous a lieu place de la Liberté, un square situé non loin du ministère de l'Économie. Tout un symbole. À midi, les manifestants remontés du collectif Occupy Wall Street sont quelques centaines à être venus crier leur ras-le-bol. "Dans les années 80, Gordon Gekko, le héros du film d'Oliver Stone, Bûcher des vanités, disait vive la cupidité ! Vingt ans plus tard, on a des générations de Gekko qui ont pris le peuple et l'économie en otage", clame sur l'estrade un militant, après qu'un Égyptien de la place Tahrir a encouragé la foule à se battre. Une fois n'est pas coutume, la France est prise en exemple. "Vous ne pourriez pas nous envoyer quelques Français qui nous apprennent à descendre dans la rue ?" plaisante Chuck, un quinquagénaire employé dans les transports venu avec sa femme Tina, qui a perdu son emploi.

Sur l'esplanade, certains ont planté des tentes, d'autres tapent sur une grosse caisse, alors qu'un peu plus loin un groupe a peint des maisons en carton avec la mention "saisie par la banque". Le tout sur fond de pancartes aux slogans éclectiques comme "Guérissez l'Amérique, taxez Wall Street", "Préservez notre régime de santé", "Stop à la guerre" ou encore "Fermez la Fed". Marc Petitpierre, un col bleu venu de Virginie-Occidentale, brandit un écriteau "Mangeons les riches". "C'est une façon de parler, assure-t-il. Mais on veut au moins qu'ils assument la responsabilité du merdier dans lequel ils nous ont mis." "On a donné trop de liberté aux entreprises et aux compagnies pétrolières. Il faut les taxer", renchérit une institutrice, mère de deux grands adolescents.

Réveiller les démocrates

"C'est le début", clame la pancarte de John, un étudiant venu de Caroline du Nord. Le début de quoi ? "D'un mouvement populaire qui fasse entendre sa voix", dit-il, avant de suivre le cortège, qui, après être passé devant la Maison-Blanche et le ministère des Finances, a fini sa marche devant la très puissante chambre de commerce américaine, où les manifestants ont déposé une liasse de CV et de demandes d'emploi. Plus de trois semaines après le début de la mobilisation d'Occupy Wall Street, à New York, le mouvement reste cependant sans revendications exactes. "Même s'il n'y a pas une liste de demandes précises jusqu'ici, nous en avons assez de la manière dont notre pays est géré. Nous voudrions voir une séparation plus claire entre la politique et les grands groupes, une meilleure distribution de la richesse, et il faut investir l'argent du contribuable dans les infrastructures, la santé, l'éducation, etc.", écrit un groupe de militants sur son site. L'objectif des manifestants est donc de "réveiller l'opinion publique et les hommes politiques", confie Lydia, une jeune étudiante.

Mercredi, le mouvement a reçu l'appui de plusieurs syndicats. Du coup, les médias et les hommes politiques commencent à y prêter sérieusement attention. Plusieurs représentants démocrates y ont apporté leur soutien. "Nous partageons la colère et la frustration de tant d'Américains qui ont vu l'énorme impact qu'un Wall Street non régulé a eu sur la majorité, alors que les super-riches s'en mettaient plein les poches", écrivent dans un communiqué Raul Grijalva et Keith Ellison. Même le patron de la Fed, Ben Bernanke, dit comprendre le mouvement : les Américains "imputent non sans raison aux problèmes du secteur financier la pagaille actuelle. (...) Je ne peux pas leur en vouloir !"

Déçus par Obama

Mais les indignés en agacent plus d'un. "C'est une tentative de la gauche pour distraire l'attention de l'opinion des politiques bidon de cette administration", a par exemple déclaré Herman Cain, l'un des candidats aux primaires républicaines. Joe Biden, le vice-président, n'hésite pas à comparer Occupy Wall Street au mouvement populiste de droite du Tea Party. "Il y a beaucoup de points communs. Dans l'esprit de la majorité des Américains, la classe moyenne se fait escroquer." Les manifestants de Washington ne récusent pas la comparaison. "J'espère que l'on va devenir aussi puissant qu'eux. Mais pour le moment, on ne sait pas qui on est, il faut que l'on se définisse", note Dan, enseignant. Clark, un jeune retraité, est carrément favorable à un rapprochement. "On est contre les mêmes choses, on devrait mettre nos forces en commun avec le Tea Party."

Le président Obama s'intéresse lui aussi au mouvement qui le met directement en cause. Dans un communiqué, il précise : "Les Américains comprennent que tout le monde ne suit pas les règles, et Wall Street en est un exemple." Des mots auxquels les indignés ne croient plus. "Barack Obama avait promis le changement et on attend toujours. Je ne sais pas si je vais revoter pour lui", affirme Martin Thoman, un charpentier de 26 ans. Judy Jandora, une artiste, a décidé qu'on ne l'y reprendrait pas. "J'ai cru à Obama, j'ai été excitée par ses promesses, mais là c'est fini, je n'irai pas voter en 2012." Les manifestants entendent occuper la place de la Liberté indéfiniment, jusqu'à ce qu'on les écoute. Mais le permis délivré par la police s'arrête dimanche.
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Greg
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar

Messages : 2713
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : Commerçant
Humeur : plutôt bonne, sauf quand on parle politique !

MessageSujet: Re: Les indignés marchent sur Washington   Dim 9 Oct 2011 - 8:24

Enfin les américains se bougent, c'est bien à eux de commencer à réparer les conneries !

Déjà bloquer wall street ça aurait du être fait y a longtemps.

Enfoirés de traders qui se gavent par milions.

Ils cherchent du fric pour renflouer les banques ? Bah il est là, dans la poche des tarders et des grands patrons de banque !

______________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
OmbreBlanche
________________
________________
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 13/09/2010
Age : 43
Localisation : GPS intégré
Emploi/loisirs : Gonfleur de bouillottes au Bangladesh
Humeur : Mondaine

MessageSujet: Re: Les indignés marchent sur Washington   Dim 9 Oct 2011 - 17:14

États-Unis: Les «anti-Wall Street» entament leur 4e semaine

> Et de quatre semaines de protestations pour les insurgés de la place financière de New York.




http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/12465532

Après trois semaines de protestation à New York, les manifestants ont étonné les sceptiques et réussi à attirer l'attention du président américain Barack Obama et de ses opposants républicains grâce à leur sens de l'organisation, leur persévérance et leur capacité à étendre le mouvement.

Branchés sur les nouveaux réseaux sociaux sur internet, ils se sont avérés capables de lever des milliers de dollars pour approvisionner leur campement et d'éviter d'importants débordements lors de leurs manifestations régulières.

Pas de récupération

Depuis le début du mouvement, si celui-ci se concentre souvent sur la critique des banques et des institutions financières. D'autres slogans ont émergé - contre la guerre en Afghanistan, le réchauffement climatique ou même la forte hausse des frais de scolarité universitaires.

Et si certains experts lui prédisent - à l'opposé du spectre politique - un destin similaire à celui du mouvement ultra- conservateur du «Tea Party», devenu une des composantes informelles du parti républicain, nombre des manifestants de «Occupez Wall Street» refusent toute idée de récupération par le parti démocrate.
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Greg
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar

Messages : 2713
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : Commerçant
Humeur : plutôt bonne, sauf quand on parle politique !

MessageSujet: Re: Les indignés marchent sur Washington   Lun 10 Oct 2011 - 11:42

Curieux de voir ce qu'en dit Obama Smile

On veut du changement bourdel, c'est pas compliqué à comprendre
Raz le bol de voir les profits amassés par certains

______________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
OmbreBlanche
________________
________________
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 13/09/2010
Age : 43
Localisation : GPS intégré
Emploi/loisirs : Gonfleur de bouillottes au Bangladesh
Humeur : Mondaine

MessageSujet: Re: Les indignés marchent sur Washington   Ven 14 Oct 2011 - 5:10

> Ils refusent de décamper, alors que le propriétaire du parc où ils se sont installés a prévu de le nettoyer, vendredi...

Les «indignés» de Wall Street vont-ils être nettoyés au Kärcher ?



Les manifestants ont bloqué le pont de Brooklyn, samedi à New York.

http://www.20minutes.fr/article/805820/indignes-wall-street-vont-ils-etre-nettoyes-karcher

Les indignés de Wall Street face à leur premier véritable test. Les manifestants du mouvement anticapitaliste Occupy Wall Street ont menacé jeudi de s'opposer au démantèlement du campement improvisé où ils se sont installés il y a près d'un mois dans le district new-yorkais de Lower Manhattan.

Le maire de New York, Michael Bloomberg, a déclaré que les manifestants protestant contre les inégalités économiques pourraient poursuivre leur mouvement tant qu'ils respecteraient la loi. Mais le propriétaire privé du Parc Zucotti, où les indignés de Wall Street ont dressé un camp de toiles, affirme que le site doit être nettoyé en raison des conditions d'hygiène qui se dégradent.

Pour les manifestants, c'est un faux prétexte qui cache la volonté de les déloger. «Il semble probable que ce soit leur tentative pour mettre fin à #OWS (Occupy Wall Street) pour de bon», dénoncent-ils dans un communiqué diffusé jeudi. «Nous, nous savons où se trouve la véritable crasse: à Wall Street. Nous ne laisserons pas Bloomberg et le NYPD (la police new-yorkaise) hypothéquer notre occupation. C'est une occupation, pas un pique-nique autorisé», insistent-ils.

Vers des affrontements violents?

Escortés par la police, des représentants de Brookfield Office Properties, le propriétaire du parc, se sont rendus jeudi auprès des centaines de manifestants qui occupent les lieux pour les prévenir.

Ils ont souligné que le parc serait nettoyé puis rouvert au public conformément aux règles en vigueur, qui interdisent spécifiquement d'y camper, d'y installer des sacs de couchage, d'y conserver des biens personnels ou même de s'allonger sur le sol. Toutes choses que les indignés font depuis leur arrivée, le 17 septembre.

La police new-yorkaise a indiqué qu'elle garantirait l'ordre public tout en précisant qu'il appartenait à Brookfield Office Properties de faire respecter les règles et usages en vigueur dans son parc.

«Je redoute une émeute», affirmait jeudi Lauren DiGioia, 26 ans, qui campe au Zuccotti Park depuis une semaine et participe à l'organisation du campement sauvage.


> Tenez bon les gars ! Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Greg
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
avatar

Messages : 2713
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : Commerçant
Humeur : plutôt bonne, sauf quand on parle politique !

MessageSujet: Re: Les indignés marchent sur Washington   Ven 14 Oct 2011 - 9:46

Alliot marie va envoyer ses experts

______________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les indignés marchent sur Washington   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les indignés marchent sur Washington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La cathédrale nationale de Washington (États-Unis)
» Le Washington inaugure la ligne Le Havre - New York
» Un opposant tabassé durant la visite de Joseph Kabila à Washington
» Le blog de Mère Indigne
» Mood Polish
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Petit Forum du Dard :: Bienvenue :: Les News-
Sauter vers: